Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du février, 2009

Plan froid: L'Etat réduit le recours aux hôtels

Alors que les associations d'aide au sans abris indiquent que la situation des personnes pas ou mal logées a empiré ces dernières semaines, la Préfecture du Rhône communique que l'Etat a engagé 1M€ supplémentaire pour la période hivernale.
Le préfet délégué pour l’Egalité des chances a reçu aujourd’hui, à leur demande, une délégation composée de responsables syndicaux et de l’association Les Enfants de Don Quichotte. L’objectif était "de faire le point sur le dispositif mis en place pour assurer aux populations les plus fragiles un hébergement pendant la période hivernale et faire part des actions engagées pour améliorer et rénover l’ensemble du dispositif d’hébergement".Au-delà des 30,4 millions d’euros (+ 30,38 % par rapport à 2006) mobilisés en 2008 dans le Rhône pour l’hébergement, l’accompagnement social, le 115 et les équipes mobiles d’intervention, le Préfet indique que l’Etat a consacré 926 976 € au seul dispositif hivernal 2008/2009 (chiffre arrêt…

Reconnaissance (ou non) de l'Etat de catastrophe naturelle

L'arrêté interministériel du 9 février 2009

- portant reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle pour les inondations :

- du 1er au 2 novembre 2008 sur les communes de FRONTENAS, LES OLMES, POLEYMIEUX au MONT d'OR, SAINT JULIEN, TREVES


- du 2 novembre 2008 sur les communes de CHASSAGNY, SAINT CLEMENT SUR VALSONNE

- ne reconnaissant pas l'état de catastrophe naturelle pour les inondations du 1er au 2 novembre 2008 pour la commune de CHAPONOST


est paru au Journal Officiel du 13 février 2009.

Les sinistrés disposent d'un délai de 10 jours à compter de cette publication, pour faire parvenir à leur compagnie d'assurances un état de leurs pertes afin de bénéficier des dispositions de la loi n° 82-600 du 13 juillet 1982, relative à l'indemnisation des victimes de catastrophes naturelles.

Caluire : Nouveau radar et... pluie d'amendes en perspective !

La Préfecture du Rhône annonce la mise en service le 13 février 2009 à partir de 0H00 du premier des 2 radars fixes installés dans les deux sens de circulation à hauteur du tunnel de Rochecardon, commune de Caluire, sur le boulevard périphérique nord de Lyon . 
La vitesse dans ce secteur est limitée à 90 km/h.Les études de circulation et d’accidents menés dans ce secteur par le Grand Lyon et la CRS autoroutière ont montré un dépassement fréquent de la vitesse autorisée et un sentiment d’insécurité des usagers.Implanté dans le sens Villeurbanne/Tassin la Demi Lune, ce radar photographie les contrevenants par l’arrière et, pour son homologue encore en phase d’essai dans le sens Tassin-la-Demi-Lune/Villeurbanne, la prise de vue fonctionnera sur l’avant des véhicules. Ces appareils permettront un ralentissement de la circulation à l’approche de l’échangeur de Rochecardon et des deux tunnels qui l’encadrent.

Risques d'avalanche : un appel à la vigilance

Un appel à la vigilance en montagne de niveau 4 est lancé par la préfecture jusqu'au dimanche 8 février en raison des risques avalancheux sur l’ensemble des massifs alpins.L’enneigement, suite aux nouvelles chutes de neige de cette semaine, est exceptionnel sur tous les massifs du département. La succession des épisodes neigeux a constitué une épaisse couche de poudreuse qui recouvre tous nos massifs sur 50 à 60 cm. En outre, le vent qui a soufflé assez fort et de direction variable au cours des derniers jours a formé des plaques dans de nombreuses pentes au-dessus 2.500 m. "Aussi, les risques d’avalanches étant très importants, toutes les sorties en montagne sont fortement déconseillées", prévient la préfecture.

Quelques conseils de comportement en cas d'avalanche :
S’informer sur l’ouverture et l’état des secteurs routiers d’altitude.
Se conformer aux instructions et consignes de sécurité en vigueur dans les stations de ski et les communes de montagne.
Se renseigner en…